Atelier ÉCRIRE – Écrire comme brouillon avec le traitement de texte

Informations

  • Auteur : Valérie Garcia - relecture et compléments : Sandrine Conti-Eymery
  • Date de création : Janvier 2020
  • Date de modification : 22 septembre 2020.
  • Statut : En cours.
  • Résumé : De l’intérêt d’utiliser le traitement de texte pour produire de l’écrit à l’école élémentaire.
  • Licence : Document placé sous licence Creative Commons : BY-NC-SA.

Introduction

La qualité de l’écriture des élèves peut être améliorée en les faisant travailler avec le traitement de texte. Pour cela, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs paramètres : vos objectifs, la consigne donnée, le niveau initial en écriture des élèves, la situation d’enseignement ( voir la publication https://www.persee.fr/doc/reper_1157-1330_1995_num_11_1_2146 (le traitement de texte, un environnement d’apprentissage à expérimenter). Il est important de réfléchir en amont à l’outil utilisé en fonction des objectifs (par exemple en évitant de multiplier les outils) ainsi qu’au rapport lecture-écriture qui en découle et de prendre conscience des réécritures, améliorations apportées, réflexion de l’élève sur son écrit, par exemple pour mettre en place un entretien métagraphique.

Question de réflexion

  • Quels types d’outils utilisez vous dans votre classe pour permettre aux élèves de produire un texte ?
  • Quelles sont vos difficultés ?
  • Dans quelles conditions utiliser un traitement de texte ? Avec quels objectifs ?

Analyser des d’usages

Consultation de documents

Activités traditionnelles : https://eduscol.education.fr/cid133066/le-numerique-et-les-programmes-actualises.html

Cycle 1 : Commencer à écrire tout seul.

Un entraînement nécessaire avant de pratiquer l’écriture cursive : des exercices graphiques

À partir de la moyenne section, et régulièrement en grande section, l’enseignant explique la correspondance des trois écritures (cursive, script, capitales). Les enfants s’exercent à des transcriptions de mots, phrases, courts textes connus, à leur saisie sur ordinateur. Travaillant alors en binôme, ils apprennent nombre de relations entre l’oral et l’écrit : un enfant nomme les lettres et montre, le second cherche sur le clavier, ils vérifient ensemble sur l’écran, puis sur la version imprimée.

Cycle 2 :

activités régulières et fréquentes sur le code (très concentrées sur les périodes 1, 2 et 3 du CP) : exercices, « jeux » de correspondance des graphèmes/phonèmes, notamment avec des outils numériques, permettant de fixer des correspondances, d’accélérer les processus d’association de graphèmes en syllabes, de décomposition et recomposition de mots

Écriture

Apprendre à copier

Les élèves apprennent à utiliser les fonctions simples d’un traitement de texte, ils manipulent le clavier. De façon manuscrite ou numérique, ils apprennent à copier ou transcrire sans erreur, depuis des supports variés (livre, tableau, affiche...) en veillant à la mise en page. Les exigences qui s’appliquent à la copie sont justifiées par l’usage réel qui sera fait des messages ou des textes copiés.

Copier (en lien avec la lecture)

Connaissances et compétences Exemples de situations, d'activités et d'outils associées pour l'élève
  • manier le traitement de texte pour la mise en page de courts textes
  • tâches de copie et de mise en page de textes dans des situations variées : demandes ou informations adressées aux parents ; synthèses d'activités ; outils de références ; résumés de leçons ; poèmes ; chansons à mémoriser, etc.

Cycle 3

Réécrire à partir de nouvelles consignes ou faire évoluer son texte.

Connaissances et compétences Exemples de situations, d'activités et d'outils associées pour l'élève
  • mettre à distance son texte pour l'évaluer ;
  • enrichir par la recherche des formulations plus adéquates.
  • partage des écrits rédigés, à deux ou en plus grand groupe, en particulier au moyen du numérique

Prendre en compte les normes de l’écrit pour formuler, transcrire et réviser

Connaissances et compétences Exemples de situations, d'activités et d'outils associées pour l'élève
  • mobiliser des connaissances portant sur l'orthographe lexicale et être capable de vérifier l'orthographe des mots dont on doute ;
  • enrichir par la recherche des formulations plus adéquates.
  • utilisation du correcteur orthographique ;
  • correction ou modification collective d'un texte (texte projeté)

Prendre en compte les normes de l’écrit pour formuler, transcrire et réviser

Recherches complémentaires

  • Compléter ces ressources en cherchant des témoignages, des scénarios pédagogiques ou des articles de recherche (mémoires, thèses, article de revue,...) pouvant étayer ces usages.
  • Garder une trace de ces recherches.

Analyse réflexive

Au regard de ces documents :

  1. Quelles activités sont suggérées ?
  2. Est-ce qu’elles vous semblent utiles pour vos élèves ? Si oui, en quoi ? Si non, pourquoi ?

3. Est-ce qu’elles vous semblent faisables par vos élèves ? Si oui, comment ? Si non, pourquoi ? 4. Si vous avez répondu oui aux questions 2 et 3, que pourriez-vous mettre en place avec vos élèves cette année ? 5. Quels sont les éléments importants ? Quels sont les points de vigilance ? 6. Quels sont les apports du numérique au regard des connaissances, des compétences et aux objectifs liés aux programmes ?

Rendre compte

L’objectif de cette partie est de présenter aux autres ce que vous avez appris lors de cet atelier. Le mode de restitution sera précisé par votre formateur.

Ressources supplémentaires

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) http://www.ac-grenoble.fr/ien.annecy2-est/IMG/aidememoow.pdf 8 déc. 2006 - DépartementRessources,TechnologiesetCommunication - CRDP Bourgogne