Syllabus : Les interactions enseignant-étudiants dans l’enseignement supérieur

Information

  • Auteur : Philippe Dessus, LaRAC & Espé, Univ. Grenoble Alpes & Romain Laurent, DAPI, Univ. Grenoble Alpes.
  • Date de création : Septembre 2018.
  • Date de modification : 23 mai 2019.
  • Statut : Terminé.
  • Résumé : Ce document décrit la formation donnée au Centre des nouvelles pédagogies de l’univ. Grenoble Alpes pour les néo-recrutés 2018.
  • Licence : Document placé sous licence Creative Commons : BY-NC-SA.

Descriptif

  • Durée : 2 x 3 h (un groupe de 15 participants)

Objectifs

À l’issue de la séance, les participants seront capables :

  • d’identifier les principaux composants d’interactions enseignant-étudiants de qualité ;
  • de comprendre leur impact sur l’apprentissage ;
  • de les intégrer à leur propre démarche d’enseignement ;
  • de les repérer chez les collègues.

Déroulement de la séance 1 (16 oct.)

Cette séance est introductrice et s’intéresse au statut de l’enseignant, à ce qu’est un étudiant. Elle est composée d’une alternance de temps théoriques et de réflexion.

Exercice 1 (env. 40 min)

Ce premier exercice permet à la fois de se présenter au groupe, et de poser la question de “qu’est ce qui est dit? pas dit ?” dans les cours et les relations enseignant-étudiants. Quelles informations peuvent paraître utiles pour les uns, pas pour les autres ? On installe dès le début une relation avec les étudiants (sans dire que tout se joue au début !).

Tâche

  1. Se présenter, devant le tableau et l’assistance, comme on se présenterait dans un cours aux étudiants. Les autres notent les informations et essaient d’en lister les catégories (sans la grille ci-dessous). Ensuite reportées au tableau par les animateurs. P. ex. :

    • Nom/Prénom,
    • Diplômes?
    • Ancienneté ?
    • Statut dans l’université ?
    • Indice Scholar ?
    • Informations familiales ?
    • Sourires ? Autre non-verbal.
  2. Listage des informations au tableau par le formateur.

  3. Pour chaque information, se déterminer individuellement sur son utilité – info (in)utile pour les étudiants ? pour l’ego de l’enseignant ? – ; qu’est-ce que ça induit dans l’auditoire ? Message : aucune info n’est anodine ; Quelle image voulez-vous donner de vous à vos étudiants ?

Souvenirs Souvenirs (env. 40 min)

Tâche

  • Demander d’évoquer et de noter un souvenir négatif et un souvenir positif de la scolarité universitaire (pas plus tôt) des participants ; en peser les possibles incidences que ces événements ont eus sur la suite de votre scolarité ?
  • Les noter sur papier libre en prenant garde à l’anonymat ;
  • Chacun le raconte à tour de rôle. Prise de notes rapide au tableau par le formateur ;
  • Voir dans quelle mesure ils sont liés aux interactions ? {Petiot, 2015 #10569}. En récupérer les dimensions (voir à trouver un classement, voir Hagenauer et Volet ; Affectif/Aide) ;
  • Voir à les récupérer les papiers libres.
  • Importance des relations.

Présentation du cours (env. 20 min)

  • Pourquoi les relations sont importantes dans la classe ? Présentation de quelques diapositives en lien avec le document interactions-ens-sup.

Pause (15 min)

Analyse d’interactions enseignant-étudiants (1 h 15)

Avertissement : Des extraits de vidéos de cours vont être diffusés. L’analyse faite à partir du visionnement des extraits ci-dessous porte exclusivement sur les interactions enseignant-étudiants dans l’épisode visionné, et ne prend donc pas en compte le contexte du cours (ce qui s’est passé avant/après). Elle est réalisée à des fins formatives pour illustrer les dimensions du CLASS et faciliter leur compréhension et ne peut être considérée comme une évaluation CLASS. De plus, cette analyse ne peut être en aucun cas considérée comme un jugement sur la personne de l’enseignant-e lui(elle)-même.

  • Présentation aux participants des quatre dimensions socio-émo du CLASS avec exemples vidéos.
  • Discussion libre :
    • Cette grille paraît-elle suffisamment complète ? Y aurait-il des points aveugles qu’on pourrait rajouter ?
    • Comment vous voyez-vous utiliser ces dimensions dans votre enseignement ? (ou pas ?)
  • Présenter le fonctionnement de la grille vide et la manière de la remplir.
  • Tâche pour la prochaine séance :
    • par binôme, visionner le cours (vidéoscopé) du/de la collègue et relever les événements en lien avec les IEE, à l’aide de la grille CLASS.

Question de réflexion

Il est possible que les participants trouvent que les prescriptions données sont évidentes (“du bon sens”), mais pour autant, il existe de nombreuses preuves que ces principes sont inégalement respectés. Pourquoi ?

Peut-on lister les contraintes qui pèsent sur les participants et empêcheraient le suivi de ces principes. Comment faire pour essayer d’y remédier ?

Séance 2 – Débriefing et Ateliers (20/11)

Débriefing Séance de cotation de cours (50 min) (Ph & Ro)

  • (30 min) Chacun exprime ses observations sur la vidéo de son binôme, en reprenant la grille socio-émotionnelle du CLASS, en donnant des exemples précis. Rappel du principe de confidentialité absolue des comptes rendus.
  • Réflexion plus globale sur :
    • Ce qui a pu empêcher les enseignants de prendre en compte les dimensions socio-émotionnelles (facteurs internes et externes) ?
    • Qu’est-ce que l’institution pourrait faire pour nous aider dans la prise en compte de la dimension socio-émotionnelle ?
    • Pour un viatique : que retirez-vous de ce travail d’analyse socio-émotionnelle pour votre pratique d’enseignant ?

Ateliers thématiques

  • Propos des ateliers. Les participants travaillent sur un dossier thématique choisi librement par groupes de 3 et présentent à tous une synthèse de 5 min, en fin de séance, composée de 2 diapositives maximum. L’une présentant les aspects théoriques, l’autre des aspects pratiques, pouvant directement être utilisés pour la pratique. Les diapositives seront mises à disposition de tous, après séance.
  • Ces dossiers sont autant de boîtes à outils qui peuvent servir à tous pour le développement professionnel.

Bref bilan

Chaque participant s’exprime librement sur les deux séances “Interactions enseignant–étudiants”.