Syllabus UE culture numérique et apprentissages

Information

Auteurs : Pôle enseignement numérique , Espé, univ. Grenoble Alpes

Date de création : Septembre 2018.

Date de modification :  12 mars 2020.

Résumé : Ce document présente le contenu de l’UE Culture numérique et apprentissages (second degré) pour l’année universitaire 2018-19, à l’Espé, Univ. Grenoble Alpes. Attention, ce syllabus n’est plus valide, voir Syllabus UE culture numérique et apprentissages pour la version en cours.

Licence : Document placé sous licence Creative Commons : BY-NC-SA.

Indications générales sur le cours

L’UE « Culture numérique et apprentissages » est destinée à donner aux étudiants des éléments à propos de l’intégration du numérique dans l’enseignement. Cette formation articule apports et réflexion théoriques avec la présentation et l’analyse de différents usages impliquant des outils numériques et leur rôle dans des situations d’apprentissage. Elle amène l’étudiant à concevoir, mettre en œuvre et analyser une situation d’enseignement, cela en lien avec la réalité du terrain d’exercice du stage. Il est du ressort des étudiants de se former par eux-mêmes à l’utilisation des outils numériques nécessaires à leur projet. Le travail demandé pourra s’articuler avec un ou des travaux réalisés dans d’autres UE ou autour du mémoire.

L’UE « Culture numérique et apprentissages » est équivalente à 3 ECTS, incluant :

  • 14 heures en présence.
  • 6 heures équivalent présence dispensées à distance, notamment via une plate-forme numérique.

L’enseignement a pour objectif de fournir une culture générale sur les questionnements et perspectives liés à l’intégration du numérique et le développement de la culture numérique des élèves dans le cadre des métiers de l’enseignement favorisant ainsi les capacités du stagiaire à adopter une attitude réflexive.

Objectifs

L’objectif premier est de concevoir une situation d’enseignement comprenant l’usage du numérique, de s’interroger sur sa pertinence dans cette situation, au regard des objectifs disciplinaires et transversaux, du public, des activités proposées, etc., et en fonction de différentes modalités (en présence ou à distance, en individuel ou en collectif). Le contexte, c’est-à-dire la description précise de la classe (élèves, environnement matériel et social) est également à détailler. Les problématiques d’éthique, de droit et de culture numérique devront être soulevées.

Le second objectif, suite à la mise en œuvre de la séance, vise à prendre de la distance, analyser et mener une réflexion critique sur ce qui a été fait : réfléchir sur le travail de conception, les conditions de réalisation et de mise en œuvre de la situation d’enseignement au regard des objectifs annoncés. Il s’agit d’interroger les choix d’utilisation du numérique, notamment au regard de l’apprentissage des élèves, et de détailler des pistes d’amélioration possibles.

Production attendue

Les productions évaluées seront réalisées par groupes de 2 à 4 étudiants environ. Ces groupes seront constitués en début de parcours et seront pérennes tout au long de la formation. À partir d’un thème commun choisi par le groupe, chaque étudiant mettra en œuvre individuellement une action d’enseignement dans son établissement. Les résultats de ces mises en œuvre seront synthétisés et consignés par groupes, sous la forme d’un poster multimédia. Le poster sera à rendre avant le 21 décembre sur la plate-forme de formation. Lors de la dernière séance présentielle, un retour sera fait sur l’ensemble des productions lors d’un échange collectif.

_images/poster.png

Figure 1 : Schéma du dispositif de formation

Le poster sera réalisé sous la forme d’une présentation numérique, il devra contenir les éléments suivants :

  1. Les noms des participants
  2. Le thème et la raison de ce choix.
  3. La description des contextes des séances menées.
  4. La description synthétique (par tableau, schéma) du déroulement de la situation d’apprentissage intégrant le numérique (dont la différenciation, aspects juridiques, culture numérique)*.
  5. Analyse réflexive sur les démarches de conception, de mises en œuvre et les perspectives d’évolution.
  6. Une courte vidéo** pour chaque étudiant du groupe (1mn 30’’ max/étudiant).

*Documents annexes autorisés, dans la limite d’une page par étudiant. **La vidéo, attestant la mise en œuvre, est obligatoire.

Evaluation

L’évaluation portera sur la capacité à mettre en œuvre des compétences métiers utilisant le numérique. Elle s’appuiera sur le poster multimédia. Les compétences suivantes seront évaluées :

  • Concevoir et mettre en œuvre une situation d’enseignement intégrant le numérique pour des apprentissages spécifiés.
  • Après les mises en œuvre individuelles, produire un retour réflexif et analytique collectif sur le thème choisi, éclairé par les différentes situations mises en œuvre.
  • Proposer des perspectives d’évolution des situations.

Note : La mise en oeuvre de la séquence en classe est requise.

Barème d’évaluation

Conception et mise en œuvre /7

  • Conception séquence/séances, détail des compétences visées (pas uniquement les compétences numériques) et prise en compte de la différenciation /5
  • Identification et justification de l’apport de la situation envisagée à la culture numérique de l’élève /2

Analyse réflexive /9

  • Justification du dispositif mis en place (plus value numérique identifiée, problèmes juridiques et éthiques pris en compte ) /3
  • Analyse du réalisé (écart par rapport au prévu, prenant en compte la pertinence de l’évaluation et la mise en place de la différenciation) /3
  • Adaptation / transfert à d’autres situations /1
  • Les évolutions du dispositif (améliorations, perspectives…) /2

Communication /4

Clarté du poster et vidéo (complémentarité entre le poster et les vidéos) /4

Plagiat

Tout plagiat détecté sera signalé aux instances universitaires compétentes.

Contenus de la formation

Cours présentiels

Séance 1 : Présentation de la formation.

  • Mise en contexte numérique professionnelle autour de l’existant.
  • Eléments d’organisation de la mise en œuvre.

Séance 2 :

  • Analyse réflexive de vidéos de séances de classe. Faire en sorte que tous les thèmes (ou presque) soient abordés.
  • En fin de séance et en partie à distance (via doc. collab.) choix des thèmes, constitution des groupes

Séance 3 :

  • Entame de conception.
  • Approfondissement des problèmes juridiques vues en Séance 2.

Séances 4 & 5 :

  • Régulation/continuation de la conception et mise en œuvre, jusqu’à leur finalisation
  • Education aux médias (à présenter par les étudiants à partir de ressources). Eléments de culture numérique : numérique et santé ; et commerce… Infohunter, analyse de fake vidéos, images.

Séance 6 : Analyse réflexive collective et finalisation des posters.

Séance 7 : Echanges sur les posters.

Activités à distance

  • Enquête de terrain, rédaction autorisation de prise de vue
  • Conception, adaptation au contexte, mise œuvre et analyse individuelle de la situation.
  • Analyse critique des posters réalisés par les pairs.
  • Tests de positionnement juridiques

Accompagnement

Les étudiants bénéficient de deux types d’accompagnement : pendant les cours (souvent sous la forme de TD), et à distance, via la plateforme de formation. Cette plateforme comprend un accès à des outils de communication et de collaboration ainsi qu’à des ressources scénarisées dans les « parcours ». Son URL est : http://eformation.univ-grenoble-alpes.fr

Informations diverses

Connexion à la plateforme e-formation La connexion à cette plateforme nécessite une identification individuelle, la procédure permettant d’obtenir les identifiant et mot de passe est indiqué sur le certificat de scolarité qui a été remis lors l’inscription universitaire. Il est nécessaire d’avoir ses identifiants avec soi lorsque l’on vient en formation.

Prêt de matériel numérique Il existe dans chaque site de l’ESPE une possibilité de prêt de matériel pour les étudiants/stagiaires affectés dans des établissements peu pourvus en matériel numérique. Se renseigner sur la page web du site et/ou après des responsables pour connaître le matériel disponible et les modalités précises de prêt.