Syllabus UE culture numérique et apprentissages

Information

  • Auteurs : Pôle enseignement numérique , Inspé, univ. Grenoble Alpes.
  • Date de création : Juin 2019.
  • Date de modification : 12 mars 2020.
  • Résumé : Ce document présente le contenu de l’UE Culture numérique et apprentissages (second degré) pour l’année universitaire 2019-20, à l’Inspé, Univ. Grenoble Alpes.
  • Licence : Document placé sous licence Creative Commons : BY-NC-SA.

Indications générales sur le cours

L’UE « Culture numérique et apprentissages » est destinée à donner aux étudiants des éléments à propos de l’intégration du numérique dans l’enseignement. Cette formation articule apports et réflexions théoriques avec la présentation et l’analyse de différents usages impliquant des outils numériques et leur rôle dans des situations d’apprentissage. Elle amène l’étudiant à acquérir des éléments théoriques de culture numérique lui permettant d’analyser des situations d’enseignement. Le travail demandé pourra s’articuler avec un ou des travaux réalisés dans d’autres UE ou autour du mémoire. L’UE « Culture numérique et apprentissages » est équivalente à 3 ECTS, incluant :

  • 14 heures en présence.
  • 6 heures équivalent présence dispensées à distance, notamment via une plate-forme numérique.

L’enseignement a pour objectif de fournir une culture générale sur les questionnements et perspectives liés à l’intégration du numérique et le développement de la culture numérique des élèves dans le cadre des métiers de l’enseignement favorisant ainsi les capacités du stagiaire à adopter une attitude réflexive.

Objectifs

L’objectif premier est d’acquérir les aptitudes et connaissances requises pour développer :

  • L’habileté et la capacité d’utiliser à bon escient les outils et applications numériques en situation d’enseignement
  • La capacité de comprendre de façon critique les effets induits par les usages du numérique en classe.

Le second objectif, suite à l’observation et/ou mise en œuvre d’usage du numérique en classe, vise en s’appuyant sur les résultats issus de la recherche à prendre de la distance, analyser et mener une réflexion critique sur ce qui a été fait : réfléchir sur le travail de conception, les conditions de réalisation et de mise en œuvre de la situation d’enseignement au regard des objectifs annoncés. Il s’agit d’interroger les choix d’utilisation du numérique, notamment au regard de l’apprentissage des élèves, et de détailler des pistes d’amélioration possibles.

Production attendue

En binôme, les étudiants devrons produire un document analysant une situation d’enseignement selon les différents axes théoriques vus en formation. Lors de chaque séance, un temps sera reservé à la construction de cette production. Cette production sera élaborée tout au long de la formation et elle peut bénéficier des retours formatifs donnés par tous les intervenants.

La production sera déposée sur la plateforme pour évaluation à la fin de la dernière séance en présence qui se déroulera le 7 ou 8 janvier.

Forme et contenu de la production attendue

Format général

  • Un document par binôme
  • Un seul document au format PDF déposé sur la plateforme, ce document peut de façon optionnelle contenir des liens pointant vers des documents ou ressources externes (Attention, l’accessibilité à ces documents doit être garantie).
  • Taille maximum 6 pages
  • Police Arial, taille 12, interligne 1,5 cm, marges 2,5 cm

Contenu de la production

1. Description de la situation d’apprentissage choisie, une situation par binôme (1 page)

Important : Ce n’est pas la qualité de la situation qui sera jugée mais l’analyse qui en sera faite.

Cette situation pourra être issue :

  • d’une situation intégrant le numérique mise en œuvre ou prévue par un-e étudiant-e du binôme ;
  • et/ou d’une situation observée dans l’établissement, dans un établissement voisin, voire une situation observée en vidéo ;
  • et/ou d’une situation rapportée.

Après le premier TD de présentation de l’UE, une première version de la description de la situation d’apprentissage sera déposée, en veillant à :

  • ce qu’elle soit compréhensible, même par d’autres étudiants issus d’une autre discipline ;
  • fournir toutes les informations nécessaires permettant à d’autres de s’approprier cette situation afin de la mettre en œuvre avec leurs élèves.

2. Analyse de la situation d’apprentissage choisie à la lumière de chacun des thèmes abordés durant la formation (2 à 3 pages max)

Après chaque séance thématique, le binôme rédigera un court document analysant la situation d’apprentissage au regard des éléments, théoriques ou pratiques, abordés dans la séance. Ce document sera déposé sur la plate-forme et le formateur responsable du thème fera un retour formatif via cette même plate-forme.

Rappel : Lors de chaque séance 30 minutes en présence complétées d’une heure à distance seront dédiées pour produire ce court document.

3. Bilan réflexif (2 pages max)

Ce bilan réflexif doit couvrir les compétences suivantes :

  • Être capable de synthétiser les différents éléments d’amélioration de la situation de départ en mettant en avant les plus efficaces.
  • Être capable d’avoir un jugement critique sur l’utilisation du numérique en situation scolaire, notamment en en repérant les avantages et inconvénients.
  • Être capable de projeter leur utilisation du numérique dans de nouvelles situations.

Plagiat

Tout plagiat détecté sera signalé aux instances universitaires compétentes.

Contenu de la formation

Formats des séances

  • Modalités :Les séances 1 à 6 sont hybrides, elles sont composées de 2 h en présence et d’une heure de travail à distance, seule la dernière séance sera réalisée entièrement en présence.

  • Découpage de la partie présentiel des séances : Les séances 2 à 6 seront découpée en 2 partie :

    • une partie TD d’une durée de 1 h 30 destinée à traiter une thématiques liant le numérique et le métier d’enseignant
    • une partie de 30 minutes dédiée à avancer sur le travail de groupe destiné à l’évaluation
  • Ordre des thématiques abordées : Lors des séances 2 à 6, les thématiques seront traitées indépendament selon un ordre aléatoire

Séance 1 : Introduction de la formation

Résumé : Présentation de la formation et des modalités d’évaluation. Exploration de différents usages transverseaux du numérique au travers d’ateliers. Constitution des binômes en vue de la production attendue de cette UE.

Rappel : Les 5 séances suivantes peuvent être dans un ordre aléatoire.

Séance 2 “Numérique et juridique”

Intervenante : Osete Laurence

Résumé : Tout enseignant engage sa responsabilité lorsqu’il utilise des outils numériques dans sa pratique professionnelle et personnelle. En tant que citoyen, il se doit de connaître et de respecter les lois en vigueur. En tant qu’enseignant, il doit également respecter les règles et devoirs dictées par l’institution qui l’emploie. Il est également un modèle pour les élèves dont il a la charge et participe à leur éducation dans ce domaine.

Séance 3 “Effets du numériques sur les apprentissages”

Intervenant: Charroud Christophe

Résumé : Entre croyances et réalités scientifiques, quels types d’effets peuvent être constatés lorsqu’on utilise le numérique en classe ? Après une revue des représentations les plus répandues, nous aborderons une illustration de certains effets du numérique visant à l’adaptation, la différentiation et l’individualisation des apprentissages, avec une attention particulière sur les effets induits par :

  • L’usage de documents numériques multimédias ;
  • La navigation entre différents documents ;
  • L’utilisation d’applications d’entraînement.

La séance sera une alternance entre débats, apports théoriques issus de la recherche et travaux pratiques appuyés sur vos pratiques en classe, l’objectif principal étant de vous amener avoir des usages du numérique provoquant des effets bénéfiques pour les apprenants.

Séance 4 “Enseigner avec le numérique : quelques zones à risque”

Intervenants : Charroud Christophe, Dessus Philippe, Osete Laurence

Resumé : L’usage du numérique en contexte éducatif a montré avoir certains effets positifs (pour s’entraîner sur des tâches ciblées, pour accéder à des informations, pour communiquer), mais certains de ses effets peuvent être délétères. Ce thème sera l’occasion d’en aborder quelques-uns :

  • Vérité, désinformation, déni, propagande ;
  • Les biais algorithmiques ;
  • Les élèves travaillent-ils pour les GAFA en classe ?
  • Le numérique est-il un instrument de surveillance ?
  • Le numérique favorise-t-il le harcèlement ?
  • Le numérique favorise-t-il l’addiction et la distraction ?
  • Le numérique peut-il accroître l’égalité face à la connaissance ?
  • Quel est l’impact sanitaire et environnemental du numérique ?

Ce thème sera l’occasion de réfléchir à ces différents points, personnellement et en se référant à quelques travaux de recherche.

Séance 5 “Évaluer et s’autoévaluer avec le numérique”

Intervenants : Anselm Didier, Soubrié Patrick

Résumé : L’évaluation est un moment clé des processus d’apprentissage et elle compte pour une part importante dans la charge de travail d’un enseignant. L’évaluation des apprentissages (en tout ou en partie) peut être facilitée par le numérique. Évaluer avec le numérique c’est réaliser l’activité d’évaluation des apprentissages, en tout ou en partie, avec le numérique, en s’appuyant pour cela sur des instruments électroniques, informatiques et numériques (machines, ordinateurs, logiciels, applications, environnements informatiques…)

Séance 6 “Production et usages de ressources numériques”

Intervenant : Soubrié Patrick

Résumé : La vidéo, le son, les présentations assistées par le numérique, la création de textes sont des outils qui peuvent être intéressants pour la construction des apprentissages. L’objectif de cette séance est de prendre la mesure des intérêts et limites propres à chacun de ces outils, et d’aborder les ressources de création/modification qui leurs sont associés.

Séance 7 : “Finalisation de la production”

Résumé : Développement de la partie réflexive et finalisation de la production attendue en vue de l’évaluation.